Protection
Chiroptères
Nous avons une approche scientifique et écologique de nos solutions de traitements afin de protéger les espèces endémiques de chiroptères. Amélioration continue de nos systèmes permettant la sortie des chauves-souris de leur gîte naturel sans retour possible. Les Dispositifs de cohabitation avec les Chauves-souris : le Gîte Des solutions innovantes & respectueuses.

Expertise technique

Notre processus d’intervention est fondé sur la simplicité et l’efficacité. Toute demande est traitée avec la plus grande attention pour apporter la meilleure solution.

1

Efficacité d'intervention

Après notre intervention, vous retrouverez un environnement sain et sans nuisances olfactives dues aux déjections des chauves-souris.

2

Savoir faire

Nous avons une approche scientifique et écologique de nos solutions de traitements afin de protéger les espèces endémiques de chiroptères. Amélioration continue de nos systèmes permettant la sortie des chauves-souris de leur gîte naturel sans retour possible.

3

Une démarche écoresponsable

Protection des espèces de chiroptères endémiques.

4

Assurance qualité

Respect de l’architecture des bâtiments.

Slide PROBLÉMATIQUES RISQUES SOLUTIONS

Quelles sont les espèces de chauves-souris existantes sur La Réunion ?
Les chauves-souris ou autrement appelées “chiroptères” sont les seuls mammifères terrestres indigènes de La Réunion, les autres espèces connues y ayant été introduites par l’homme.
La population de chauves-souris à La Réunion est principalement constituée de 2 espèces endémiques de petite taille (microchiroptères) :

  • Le petit molosse de La Réunion : 5 cm, de couleur sombre, souvent présents en colonies dans les bâtiments.
  • Le Taphien de Maurice : 8 cm, un ventre blanc, s’observant par petits effectifs uniquement. Ces espèces jouent un rôle écologique important puisqu’elles consomment, chaque nuit, un bon nombre d’insectes potentiellement nuisibles (moustiques, vers blancs adultes, termites (carias), ainsi que d’autres insectes nuisibles pour les cultures).

Les risques liées aux chiroptères

La cohabitation homme et chauves-souris est difficile. Elle constitue une problématique croissante à La Réunion, car les constructions constituent une composante non négligeable de l’habitat des microchiroptères.

Les chauves-souris transmettent-elles des virus ?
À La Réunion, aucun cas de transmission de virus par les chauves-souris n’a été rapporté à ce jour.

Quelles sont les nuisances causées par les chauves-souris ? Les principales nuisances sont liées à leur installation dans les parties des bâtiments. En effet, leurs déjections provoquent des odeurs fortes et désagréables par l’accumulation de guano lors d’absence ou d’impossibilité d’entretien.

Rats, cafards, moustiques ? Contactez-nous dès maintenant !

Nos solutions

Nous proposons soit le maintien des colonies en place en vous proposant des aménagements spécifiques et/ou la délocalisation avec une conception de gîtes artificiels innovants.
La fabrication de gîtes.
Du fait du statut de protection de ces espèces, nous intervenons en partenariat avec les services de l’État (la DEAL) et le bureau d’études Eco-med Océan indien, expert en écologie.
Notre intervention se fonde sur les principes suivants :

  • Expertise technique et écologique.
  • Recherche de solutions techniques pour améliorer la cohabitation :
    le maintien des populations en place, moyennant des aménagements spécifiques, est étudié en priorité. En dernier recours, la délocalisation des chauves-souris peut être envisagée, par obstruction des interstices (avec dispositifs de sortie sans retour) et la pose de gîtes artificiels, afin d’offrir un nouveau gîte aux chiroptères impactés.
  • Choix de la solution technique assurant le meilleur compromis.
  • Rédaction d’un protocole d’action, validé par la DEAL.
  • Mise en œuvre des travaux et leur suivi.

Les conseils de notre expert

  • Faites appel à un professionnel qui maîtrisera au mieux les enjeux écologiques.
  • Grillager les accès aux toits et aux faux plafonds évitera l’installation d’une colonie de chiroptères.
  • Un espace de 1,5 à 2 cm est suffisant pour laisser entrer ces petits mammifères.

Contactez nous

Message envoyé

Erreur, veuillez réessayer

Services requis

Nous reviendrons vers vous sous 24 heures

Your message was sent successfully!

Something went wrong, try refreshing and submitting the form again.

Partenaire de CYNORKIS
BHL est partenaire de Cynorkis,

L’entreprise CYNORKIS est née en 2019 avec pour spécificité d’allier la recherche fondamentale à l’ingénierie écologique. L’objectif est d’apporter une plus-value scientifique aux expertises naturalistes. afin de fournir des informations fiables et interprétables sur l’écologie des espèces, et surtout, utilisables pour leur préservation.

Le fondateur et gérant de Cynorkis est un ingénieur écologue-naturaliste originaire de La Réunion : Dominique HOAREAU. Sa formation et ses 9 années d’expérience professionnelle lui ont permis d’acquérir des compétences pluridisciplinaires et transversales en écologie.

Découvrez nos autres services